Vélotaf : pourquoi préférer le vélo pour aller au travail ?

Pédaler pour aller au travail est une pratique relativement courante. Le vélotaf a déjà conquis des millions de Français·e·s. Pourquoi pas vous ? Faisons le point sur la pratique du vélotaf et ses bienfaits, sans oublier le choix du vélo adéquat pour aller au travail, la tenue à privilégier pour aller au travail en vélo et les accessoires vélotaf indispensables.

Qu'est-ce que le vélotaf ?

Les bienfaits du vélotaf

Une alternative aux transports en commun et à la voiture

Le vélotaf pour garder la forme

Une solution plus économique...

... Et plus écologique

Le vélotaf avec Sharelock

Quel vélo pour le vélotaf ?

Vélo de ville

Vélo électrique 

VTT

Comment s'équiper pour le vélotaf ?

 Les équipements obligatoires à vélo

Les équipements pour vélotaf en hiver

S'équiper pour le vélotaf par jour de pluie

Qu'est-ce que le vélotaf ?

On appelle vélotaf le fait d’effectuer ses déplacements en vélo entre son lieu de travail et son lieu de vie, tout simplement. C’est au début des années 2000 que ce mot-valise apparait dans le vocabulaire, en même temps que la redémocratisation de sa pratique, principalement en milieu urbain.

Aujourd’hui, selon l’étude réalisée par l'Union sport et cycle, 20% de la population urbaine active pratique le vélotaf, soit 9% des Français·e·s !

On constate un véritable regain d’intérêt pour la pratique du vélo. Le vélotaf est un mode de déplacement certes branché, mais il s’avère être surtout un moyen de transport utilisé pour de bonnes raisons : santé, écologie, plaisir et gain du temps.

Les bienfaits du vélotaf

Une alternative aux transports en commun et à la voiture

Le vélotaf est un moyen de déplacement surtout utilisé pour réaliser des trajets courts, et des déplacements de moins de 5 km. En effet, sur cette distance, le vélotaf est certainement le moyen le plus rapide de se rendre sur son lieu de travail en milieu urbain, comparé aux transports en commun ou à la voiture. Pédalez pour aller au boulot, c’est aussi dire adieu aux embouteillages et au stationnement difficile de la voiture, ou encore aux horaires ainsi qu’aux conditions de voyage des transports en commun.

Bon à savoir : sur de longs trajets, les vélotaffeur·se·s pratiquent souvent l’intermodalité. Ils effectuent une partie du déplacement à vélo, l’autre partie en train, ou en transport en commun. C’est une excellente alternative pour passer au vélotaf quand on doit parcourir une longue distance pour se rendre sur son lieu de travail.Nombreux sont les cyclistes se demandant comment bien attacher son vélo, de manière simple et sûre. Sachez premièrement qu’il est absolument nécessaire de verrouiller son vélo avec un antivol haute sécurité, en veillant à accrocher le cadre du vélo. Il est aussi recommandé que l’antivol soit positionné à une hauteur de plus de 50 cm, avec le barillet de serrure tourné vers le sol.

Le cadre est l’élément principal de la bicyclette. C’est donc lui que l’on va attacher aux arceaux, avec un bon antivol. Mais on peut aussi attacher quelques composants faciles à voler, comme les roues, la selle, ou un siège vélo pour bébé par exemple, en utilisant un antivol secondaire.

Une astuce : il est tout à fait possible d’attacher son vélo avec un antivol en U ou une chaine en sécurisant à la fois le cadre et la roue avant, ou la cadre et la roue arrière, avec un seul et même antivol.

Le vélotaf pour garder la forme

Il n’est plus à démontrer que la pratique d’une activité physique et régulière au quotidien comme le vélotaf est hautement bénéfique pour santé. L’OMS mentionne sur son site : « Les adultes de 18 à 64 ans devraient consacrer au moins 150 à 300 minutes par semaine à une activité d’endurance d’intensité modérée.

L’activité physique est très bénéfique pour la santé du cœur, du corps et de l’esprit ». C’est pourquoi le vélotaf s’avère être une solution idéale permettant de joindre l’utile à l’agréable : se rendre au boulot et effectuer une activité physique pour garder la forme !

Concrètement, le vélo pour aller au travail vous aide à :

- réduire les risques cardio-vasculaires

- développer l’endurance cardiaque

- améliorer votre métabolisme

- développer votre système neurosensoriel

- évacuer le stress accumulé et diminuer la tension nerveuse et l’anxiété

- lutter contre le surpoids et des troubles associés : diabète, hypertension, cholestérol

- améliorer votre bien-être général.


Une solution plus économique...

Le vélotaf figure bien entendu parmi les moyens de transport les plus économiques. Vous en finissez par exemple avec les frais liés à des déplacements en voiture comme le carburant, le stationnement, les péages ou encore l’assurance, ou les abonnements ou les billets des transports en commun. De plus, votre employeur a aussi la possibilité de vous attribuer le forfait mobilités durables. Il s’agit d’une indemnité plafonnée à 500 € par an et par personne qui peut être accordée aux salariés privilégiant la mobilité douce pour se rendre sur leur lieu de travail.

Aller au travail en vélo étant un moyen de transport économique, vous pouvez en profiter pour améliorer votre confort et votre sécurité en invertissant dans des équipements vélotaf pratiques ou une assurance vélotaf.

... Et plus écologique

Certains cyclistes se tournent vers le vélotaf par conviction écologique, afin de réduire l’impact de leurs déplacements sur l’environnement. Vous ne contribuez pas aux émissions de gaz à effet de serre lorsque vous utilisez le vélo pour vos déplacements, et vous ne participez plus à l’augmentation de la pollution en ville. En effet, tout comme la marche, le vélo n’émet pas de CO2.

Faisons un petit calcul en utilisant l’outil de l’Ademe pour comparer les émissions de carbone de vos trajets. Une vélotaffeuse qui utilise son vélo pour aller au travail parcourt 10 kilomètres aller/retour tous les jours, soit environ 2000 km à l’année. Elle émet donc 0 kgCO2e (l’équivalent CO₂), puisqu’elle se déplace à vélo. Réaliser ce même trajet en voiture thermique émettrait environ 400 kgCO2e, pour cette même distance. Quelle différence !


Le vélotaf avec Sharelock

Sharelock offre plusieurs solutions pour faciliter le quotidien des cyclistes et vous permettre de pédaler l’esprit léger. Le réseau de cadenas connectés vous donne la possibilité de stationner un vélo simplement et sûrement. Il suffit de réserver et déverrouiller le cadenas depuis votre smartphone.

Cette solution a plusieurs avantages : d’une part, vous bénéficiez d’un antivol ultrarésistant et sécurisé pour votre vélo, d’autre part, vous n’avez plus besoin de chercher d’emplacement pour stationner le vélo.

Sharelock propose un réseau de cadenas à utiliser dans les villes, mais aussi des solutions clés en main pour les entreprises. L’idée est d’accompagner les employé·e·s pratiquant le vélotaf en leur proposant une solution de stationnement sûre, adaptée et efficace.

Quel vélo pour le vélotaf ?

Vélo de ville

Le vélo de ville figure parmi les vélos les plus utilisés pour le vélotaf. Sa position relevée et ses pneus larges contribuent à améliorer le confort, la maniabilité et la sécurité des cyclistes.

Les vélos de ville sont adaptés pour des trajets plutôt courts, jusqu’à une dizaine de kilomètres par jour. Ils sont particulièrement pratiques pour transporter vos affaires dans un panier ou des sacoches par exemple. Le vélo pliant est un vélo de ville offrant d’autres avantages : il est facile à transporter et à ranger. C’est un détail extrêmement pratique pour monter son vélo dans un appartement, au bureau, ou pour utiliser les transports en commun.

Bon à savoir : si vous envisagez parcourir plus de 10 kilomètres par jour, tournez-vous vers un vélo urbain à la position légèrement plus penchée vers l’avant, pour améliorer votre confort sur de plus longues distances et pour plus d’efficacité dans le pédalage. Le vélo de route vélotaf et le gravel représentent aussi de bonnes options pour réaliser votre trajet domicile-travail. Ils sont légers et rapides.


Vélo électrique 

Aller au travail en vélo électrique, c’est encore faire du vélotaf. Le vélo à assistance électrique est notamment utilisé pour des distances plus longues, pour se déplacer dans une région à fort dénivelé, mais aussi pour fournir un effort moindre avant d’arriver au travail et ainsi éviter d’arriver en sueur.

Pour bénéficier de tous les bienfaits du vélotaf électrique et donc de conserver l'aspect sportif de votre trajet, rien ne vous empêche d'utiliser un niveau d’assistance moindre par moments ou de n'utiliser l'assistance que dans les côtes ;)

VTT

Le VTT peut être adapté pour du vélotaf principalement dans deux cas. Premièrement : si votre itinéraire comprend des chemins de halage, des voies vertes ou des portions non goudronnés.

Deuxièmement, le VTT peut aussi être utilisé sur route, mais avec des pneus lisses, pour un meilleur confort, plus d’adhérence et un rendement accru. Pour le vélotaf, un compromis polyvalent est le VTC. Il est adapté à des trajets de courtes et moyennes durées et il permet également de monter des accessoires pratiques pour le transport de vos affaires. 

Comment s'équiper pour le vélotaf ?

Les équipements obligatoires à vélo

Quelques équipements sont obligatoires à vélo. Votre deux-roues doit être équipé de deux freins efficaces, d’éclairages vélo de position, de catadioptres jaune à l'avant, rouge à l'arrière, et orange dans les roues et sur les pédales ainsi que d'un avertisseur sonore. Si vous circulez hors agglomération, la nuit ou lorsque la visibilité est réduite, vous devez aussi porter un gilet réfléchissant. Le port du casque est quant à lui obligatoire uniquement pour les moins de 12 ans. Il est par contre recommandé pour tous les autres cyclistes. Un conseil : le casque doit être bien attaché pour vous assurer une protection efficace lors de votre vélotaf.

D’autres accessoires vélotaf sont nécessaires pour votre confort, notamment des équipements pour transporter vos affaires. Les cyclistes pratiquant le vélotaf utilisent souvent un porte-bagages et des sacoches, un panier ou un sac à dos vélotaf pour transporter leur matériel.


Les équipements pour vélotaf en hiver

Ne vous arrêtez pas sur votre lancée lorsque les températures diminuent ! Il suffit de bien choisir quelle tenue vélotaf porter. Pour continuer le vélotaf en hiver, équipez-vous de vêtements chauds, respirants et techniques. Utilisez une veste vélotaf, des gants, un bonnet et un tour de cou. Vous pouvez éventuellement vous habiller avec des sous-vêtements techniques afin de maintenir la température de votre corps. Les pieds figurent parmi les zones les plus sensibles au froid à vélo. Équipez-vous donc de bonnes chaussettes, ou de sur-chaussures.

Un conseil pratique : évitez de trop vous couvrir en démarrant votre trajet de vélotaf. Il est préférable d’avoir légèrement froid en partant : vous allez vite vous réchauffer en pédalant !

S'équiper pour le vélotaf par jour de pluie

Rouler sous la pluie à vélo n’est pas vraiment un problème avec de bons équipements vélotaf.

Utilisez un poncho de pluie ou une veste et un pantalon vélotaf imperméable, accompagnés de guêtres pour protéger vos pieds des éclaboussures.

Très important : vos vêtements de pluie vélotaf doivent être techniques et respirants. Votre vélo doit quant à lui être équipé de garde-boues pour éviter les projections d’eau.

Parce qu’il est facile de se faire surprendre par la pluie, pensez à toujours glisser vos équipements de protection dans vos sacoches pour vélotaf afin d'être préparé à affronter n’importe quelle averse !

Et si vous essayiez le vélotaf, au moins quelques jours/semaine pour débuter ?

Newsletter

Actualités mobilité et vélo, nouveaux services et infos insolites : on se donne des nouvelles ?  Rejoignez notre newsletter mensuelle !

Merci ! Vous faites désormais partie de nos abonné·es :)
Oups ! Il y a eu un problème à l'envoi du formulaire, vous pouvez réessayer
Nous utilisons des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son usage et améliorer le ciblage de nos publicités. (En savoir plus)